Déchets radioactifs : la situation est d’une obscure clarté !

Le 25 février dernier un décret et un arrêté ministériel définissant le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR) sont parus au Journal officiel. Ainsi sont détaillées les prescriptions de ce plan et définies les études et rapports quoi doivent être remis aux autorités…Selon la loi toutes les décisions administratives prises doivent être conformes à ce PNGMDR qui est valable pour la période 2016/2018 !!!

Photo "Sortir du Nucléaire"

Le 25 février dernier un décret et un arrêté ministériel définissant le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR) sont parus au Journal officiel.  Ainsi sont détaillées les prescriptions de ce plan et définies les études et rapports quoi doivent être remis aux autorités…Selon la loi toutes les décisions administratives prises doivent être conformes à ce PNGMDR qui est valable pour la période 2016/2018 !!!

Mais déjà l’Autorité environnementale conseil général de l’environnement et du développement durable (voir le site ici) pointe les insuffisances de ce plan qui portent sur la définition de la nocivité des déchets, la prise en compte de l’évolution de leur radioactivité, l’approche globale des impacts environnementaux des rejets et des déchets, ou encore la cohérence des principes de gestion concernant le recyclage et la valorisation.

Ce plan soumis à la consultation du public fin 2016 avait soulevé près de 2500 observations suite à quoi le Ministère de l’Environnement a déclaré avoir tenu compte de certaines de ces observations et modifié le PNGMDR

En définitive l’ASN, chargée du contrôle, s’était prononcée favorablement sur les projets de ces 2 textes règlementaires sous réserve de la prise en compte d’une quarantaine de modifications, dont toutes n’ont pas été entièrement prises en compte par le gouvernement.

Vive le nucléaire approximatif !!!

Curly Mac Toole pour le Clairon de l’Atax le 05/03/2017

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire