Projet Thor / Areva/Malvési : des élus s’en mêlent

Communiqué de presse d’Agnès Langevine

Agnès Langevine et José Bové demandent le gel du projet TDN-THOR (Malvési – Aude)

> > A la veille du CODERST (*) sur le projet TDN-THOR, José Bové et Agnès Langevine ont demandé à Nicolas Hulot de se positionner sur l’installation de Malvési et la gestion des déchets stockés aux abords de l’usine. Les deux élus s’insurgent contre ce projet d’un autre temps et en appellent au ministre de la Transition Ecologique et Solidaire pour qu’il prononce le gel du projet.

> > Pour José Bové, député européen : > > « Le site de Malvési, premier site européen de traitement du minerai d’uranium, est une menace majeure pour l’environnement aux portes de Narbonne. On ne compte plus les accidents de gestion, comme en 2004, lorsque la rupture de la digue des bassins de décantation avait entrainé le déversement de 30 000 m3 de boues radioactives hors du site. Nous ne pouvons pas attendre un nouvel accident. Le préalable indispensable avant quelconque nouvel aménagement qu’un audit soit réalisé sur le site et qu’il soit enfin traité comme le site nucléaire dangereux. Il est incompréhensible que le site ne soit pas encore classé Installation Nucléaire de Base. »

> > Pour Agnès Langevine, Vice-Présidente de la région Occitanie déléguée à la transition écologique et énergétique, Biodiversité, Economie Circulaire, Déchets
> > « Nous ne pouvons accepter une solution de traitement des déchets qui s’avèreraient toute aussi ou plus nocive pour la population. Notre Région est fortement engagée dans la transition écologique de ses territoires avec une trajectoire de Région à énergie positive, de reconquête de la biodiversité et de protection des populations. L’avenir est résolument ailleurs que dans l’énergie nucléaire dont la dette écologique et financière pèse d’ores et déjà sur l’avenir de l’humanité. »

                                                                                                                                                                  (Le 12/10/2017)

 

(*) Ndlr : CODERST  = Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques. C’ est une des « commissions administratives à caractère consultatif » qui est prévue par le code de la santé publique.

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire