AREVA / Malvesi – L’acteur Pierre Richard prend position contre le projet TDN/THOR

Citoyen de la Narbonnaise et propriétaire du domaine viticole de l’Evêque à Gruissan, l’acteur Pierre Richard a fait parvenir un communiqué de soutien à l’action des collectifs et associations de la région contre le projet TDN/THOR de retraitement des déchets de l’usine AREVA de Malvési.

Nous reproduisons ci-dessous le texte de ce communiqué, qui nous a été transmis par André Bories, président de l’association RUBRESUS.

« A ma grande surprise, j’ai découvert, comme nombre de Narbonnais, l’ampleur des quantités et natures des déchets radioactifs et nitratés stockés à Malvési depuis plus de cinquante ans.

Mais le projet de traitement des bassins m’inquiète encore plus par la pollution atmosphérique qu’il va produire pour les dizaines d’années à venir et qui va concerner tout le territoire de la Narbonnaise.

J’ai noté qu’environ un million de mètres cubes de fumées nocives seraient émises chaque jour et représenteraient une pollution supérieure à celle d’un incinérateur. Je pensais qu’un tel projet aussi polluant et antagoniste par ses impacts sanitaires, environnementaux et économiques serait naturellement rejeté par les autorités et les élus.

Ma déception est grande de voir le débat public terni par l’opacité de l’instruction du dossier. J’observe que les expertises diligentées par le préfet n’ont pas été menées dans la transparence et la contradiction souhaitables. J’apprends, via les instances professionnelles vinicoles, que des expertises indépendantes, confiées aux meilleurs spécialistes, contredisent les conclusions officielles. J’espère que les autorités et les élus réagiront à temps. J’y suis d’autant plus attentif et sensible au double titre de citoyen du Narbonnais et de vigneron, amoureux de cette belle Narbonnaise.

Je serai au côté des participants au rassemblement du 5 novembre pour refuser ce projet. »

Nous nous félicitons de ce soutien et remercions vivement monsieur Pierre Richard de prendre position aux côtés de celles et ceux qui luttent contre un projet aussi néfaste pour notre région.

 

La rédaction du Clairon de l’Atax, le 2 novembre 2017

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire