EPR de Flamanville : les essais continuent

 

Pose du couvercle de la cuve de l’EPR de Flamanville

Les essais « à froid » de l’EPR de Flamanville se sont terminés le 6 janvier dernier, annonce EDF. Ils sont validés. L’entreprise maintient donc son calendrier qui prévoit un chargement du combustible et le démarrage du réacteur nucléaire à la fin du 4ème trimestre 2018. Le Groupe confirme également le coût du projet fixé à 10,5 milliards d’euros.

L’entreprise a entamé en mars 2017 les essais d’ensemble du réacteur en construction. Les opérations de « chasse en cuve » qui consistent à  faire circuler de l’eau à très grand débit dans l’ensemble des tuyauteries se sont terminées à l’été 2017. Les essais « à froid » ont quant à eux permis de tester l’étanchéité du circuit primaire du réacteur à une pression de 240 bars, supérieure aux conditions d’exploitation. Plus de 500 soudures ont été inspectées.

Les essais « à chaud » commenceront en juillet 2018. Il s’agira cette fois de tester les matériels dans des conditions de températures et de pression similaires aux conditions de l’exploitation, mais sans combustible.

La rédaction du Clairon de l’Atax le 08/01/2018

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire