L’échange des princesses

France – 1h40

Un film de Marc Dugain avec Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Annamaria Vartolomei.

1721 : Philippe d’Orléans, Régent de France, voulant consolider la paix avec l’Espagne après des années de guerre, décide du mariage du futur roi de France Louis XV (11 ans) à l’Infante d’Espagne (4 ans), Anna Maria Victoria tandis que sa fille, Mlle de Montpensier (12 ans) doit s’unir à l’héritier du trône d’Espagne, Don Luis (14 ans). (A cette époque l’espérance de  vie est de 33ans ! il est donc primordial de ne pas perdre son temps ! ).

Loin de Marivaux et de ses jeux de l’amour et du hasard, la cour de France et celle d’Espagne mettent en jeu les chassés croisés diplomatiques pour apaiser les deux pays exsangues après des guerres impitoyables.

Belle rétrospective sur la situation de l’enfant et de la femme qualifiée de « viande à marier », nous sommes confrontés à ces relations faites de compromis, compromissions, complots, et à ses victimes. Ces enfants jeunes, si jeunes sur les épaules desquels repose l’avenir de nations, ces enfants qui peinent à jouer dans l’univers feutré et étouffant de ces cours royales.

Ces jeunes filles qui ne sont vues que comme des ventres pourvoyeurs de futurs héritiers couronnés.

Que dire de l’amour chez ces couples formés pour renforcer l’alliance entre deux pays, pour éviter des guerres qui déciment la population et vident les caisses du trésor royal. L’amour n’a jamais été prévu dans ces alliances comme s’exclame le Roi d’Espagne, Philippe V. Il n’y a que la toute jeune Infante d’Espagne pour y croire et l’espérer naïvement.

Tout est beau dans ce film, les décors, les costumes et les acteurs, du visage très pur et lumineux de Anna Maria Victoria à celui, rebelle mais sensuel de Louise Elisabeth avec le visage égaré de Don Luis et celui altier du futur Roi Louis XV. Ces jeunes acteurs impressionnent au milieu de comédiens chevronnés comme Lambert Wilson et Olivier Gourmet.

Le thème (l’échange des princesses) tiré du livre de Chantal Thomas pourrait servir à régler certaines tensions diplomatiques actuelles entre un grand pays démocratique et son ennemi juré !

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 08/01/2018

 

 

Print Friendly, PDF & Email

1 commentaire

Catherine BURGER

Très bon film, commentaire juste et complet, mais indéniablement le livre de Chantal Thomas est encore plus fort

Laisser un commentaire