Abracadabra

Espagne – 1h33 – 2017
Un film de Pablo Berger avec Maribel Verdu, Antonio de la Torre, Jose Mota

Totalement baroque !

Carmen est mariée à Carlos, conducteur de grue totalement macho. Au cours d’un mariage, une séance d’hypnose transforme Carlos en fée du logis, ce qui n’est pas du goût de sa femme qui cherche à comprendre.

Une confrontation avec la violence d’un époux macho sert de départ à ce film hors du commun.

En effet, Abracadabra mélange subtilement les genres pseudo romantique, gore, thriller, fantastique. Bref, quand on croit avoir saisi le style, nous sommes déjà basculés dans autre chose.

Et nous nous laissons balader dans des scènes comiques ou grand-guignolesques sans perdre de vue la trame de fond d’une société confrontée à la violence des relations au sein du couple.

La réaction de Carmen qui découvre un mari parfait est lourde de conséquences puisqu’elle va chercher coûte que coûte à comprendre ce qui se passe. Avec son cousin Pepe, elle transgresse les règles et se retrouve face aux événements bizarres, étranges qui ont transformé Carlos.

C’est aussi une histoire de possession, de schizophrénie traitée sur le mode humoristique (qui l’eût cru !).

Je ne pense pas que ce film marquera les esprits mais il permet de passer un moment agréable.

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 11/04/2017

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire