Ecolocal – Une démarche à suivre

Les 29 et 30 mars 2018 s’est tenu à Narbonne un séminaire intitulé « Paysages Territoires, Transitions ». Ce séminaire a été organisé par une association audoise, Ecolocal, qui avait remporté en 2017, avec 5 autres sites nationaux, un appel à projets du Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer. L’association Ecolocal avait été choisie en raison de son projet « FUTUR NARBONA », qui est de promouvoir la parole, mais aussi l’action des habitants sur le devenir de leur territoire. Lors de ce séminaire, des habitants narbonnais et audois, mais aussi des représentants des 5 autres territoires sélectionnés, ont pu débattre pendant 2 jours avec des représentants du Ministère, des professionnels, des étudiants et des enseignants des universités de Montpellier et Lyon 2, sur les thèmes de la transition énergétique, de la démocratie participative et du paysage. Des contributeurs au Clairon de l’Atax ont participé à ce séminaire dont ils ont apprécié la qualité des débats : ils ont voulu en savoir plus sur l’activité de cette association audoise, dont la démarche avait été reconnue par des instances nationales…

Ecolocal a été créé en 2008 par des habitants de l’Aude d’origines professionnelles diverses. Ses fondateurs se sont rassemblés autour de l’idée que, face à l’inexorable changement climatique qui allait affecter profondément notre territoire mais aussi notre société, il devenait urgent de mener une réflexion prospective sur l’évolution de notre condition d’habitants.

Cette réflexion, du fait même de son objet, devait d’abord être menée par les principaux intéressés : les habitants.

Ecolocal s’est donné comme but de les informer, de les réunir, de les rendre acteurs du changement en contribuant à une prise de conscience commune des problèmes posés et en facilitant le dialogue entre habitants et institutions…

Cette idée a été développée et concrétisée en 2014 par le projet Futur Narbona, qui vise à la co-construction du territoire de la Narbonnaise par et pour ses habitants. Cette démarche de réflexion des habitants sur le devenir de leur territoire devient d’autant plus nécessaire qu’il est particulièrement exposé aux changements climatiques.

L’association Ecolocal, qui mène le projet Futur Narbona, est animée par Joël Aubé, assisté d’Amandine Carpentier, de Manon Feireira et de Carole Lalouelle : une petite équipe fortement engagée.

Ecolocal est devenu un acteur dynamique du territoire qui intervient de multiples manières : journées d’information / sensibilisation, conférences, séminaires, émissions de radio, travaux universitaires, etc., mais aussi en menant des actions concrètes sur le terrain (réflexion avec des lycéens de Narbonne sur ce que c’est « habiter », actions avec les habitants de cités HLM sur le devenir de leur habitat, etc.). Il s’agit de créer du lien dans le cadre d’une réflexion / action, associant les habitants, les chercheurs, les universitaires, les associations, les pouvoirs publics…

Ecolocal participe aux manifestations organisées à l’occasion de la Journée Mondiale de la Terre et consacrées au dérèglement climatique, qui se sont tenues à Narbonne le 22 avril 2018, au Jardin de Saint Paul.

Une exposition de photos, réalisée à l’initiative d’Ecolocal par des élèves du collège  Victor Hugo, du lycée Louise Michel et des écoles élémentaires Jean Jaurès et Montmorency et reflétant leur vision de la Narbonnaise est ouverte au public, du 25 mai au 3 juin prochains à l’Office du Tourisme de Narbonne et à l’Ostal Occitan.

Il faut espérer que le travail considérable effectué par Ecolocal trouve enfin un écho auprès des élus de la Narbonnaise. Il est inquiétant et désolant de constater qu’aucun élu n’a jugé bon de participer au Séminaire des 29 et 30 mars dernier, alors qu’y figuraient des représentants du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, des chercheurs et des universitaires venus des 4 coins de la France.

Ignorance des règles élémentaires de courtoisie ? Méconnaissance de l’importance des questions traitées ou crainte d’être dépassés ?…

 

La Rédaction du Clairon de l’Atax, le 19 avril 2018

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire