Le monde aurait-il tourné la page du nucléaire ?

Alors qu’un rapport commandé au printemps 2018 par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire et l’ancien ministre de la Transition énergétique Nicolas Hulot préconise de construire six nouveaux réacteurs nucléaires de type EPR à compter de 2025, un bilan annuel d’un spécialiste allemand du nucléaire, Mycle Schneider (*), constate en 2018, un net ralentissement de la construction nucléaire au niveau mondial.

Il y a dans le monde, début 2018,  448 réacteurs nucléaires en état de fonctionnement, mais le nombre de réacteurs mis en chantier baisse : seulement 5 réacteurs on été mis en chantier en 2017.

EPR Chinois de Taishan (photo Forum nucléaire suisse)

Dans le domaine de l’énergie le développement rapide des énergies renouvelables qui ont bénéficié en 2017 de 280 milliards de dollars combiné à la chute des coûts de fabrication des matériels a provoqué une quasi-stagnation de la production d’énergie nucléaire.
Ainsi au plan mondial : la production d’énergie solaire progresse de + 35% en 2017 ; la production des éoliennes progresse de + 17% en 2017 tandis que le nucléaire ne progresse que de 1% en 2017. Selon ce rapport si on excluait le cas de la Chine, la production mondiale d’électricité nucléaire aurait même baissé depuis 2015.
Les chiffres sont encore plus parlants lorsqu’on compare les performances de ces industries sur une période de 20 ans, de 1997 à 2017 : la production solaire progresse de + 442 TWh, l’éolienne de + 1 111 TWh et le nucléaire de + 229 TWh.

On constate que de nombreux projets de réacteurs ont été abandonnés ou différés dans beaucoup de pays, même la Chine qui tirait les statistiques de la production nucléaire vers le haut, a stoppé depuis 2 ans la construction de réacteurs civils.

La France serait elle la seule à croire encore à l’avenir de la filière nucléaire alors que celle-ci n’arrête pas d’enchaîner problèmes techniques et économiques ? La prochaine révision de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) devrait nous fournir une réponse…

La rédaction du  Clairon de l’Atax le 18/10/2018

 

 

(1) Mycle Schneider, spécialiste allemand de l’énergie et du nucléaire est l’auteur principal d’un rapport annuel intitulé « The World Nuclear Industry, Status Report 2018 »
lien vers ce rapport : https://www.worldnuclearreport.org/World-Nuclear-Industry-Status-Report-2018-HTML.html

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire