Lettre ouverte d’une Cuxanaise aux « autorités »

Les souvenirs de l’inondation des 15 et 16 octobre s’estompent rapidement chez tous ceux qui n’ont pas été touchés dans leur chair et leurs biens. Il oublient au point que ce qui semblait urgent au lendemain de la catastrophe le devient de moins en moins… Il a paru utile à l’équipe de rédaction du Clairon de l’Atax de publier cette lettre ouverte d’une habitante pour rappeler la nécessité d’un maintien en état permanent des moyens de sauvegarde des personnes et des biens.
                                                                                                                                           L’équipe de rédaction du Clairon

Entrée de la zone refuge de Cuxac d’Aude

C’eût été un château, j’aurai dit : « Tiens une ruine ! »
C’eût été une maison, j’aurai dit : « Tiens un taudis ! »
C’eût été un espace public, j’aurai dit : « Tiens une décharge ! »

Mais rien de tout cela !

Il fallut me rendre à l’évidence que c’était bien la zone REFUGE proposée aux citoyens cuxanais en cas d’inondation !

Quelle ne fut pas ma surprise en arrivant sur les lieux : Portail et bâtiments saccagés, grillage coupé et emprunté, ronces, bois, pneus, éparpillés ! Un aspect de délabrement complet.
De plus, personne pour vous accueillir ou pour garder les biens et les lieux ;
Bref c’est une honte pour les sinistrés passés et en devenir !
Qui paie si mon véhicule est volé ou bien pire : vandalisé ?
Que ferons-nous aux prochaines inondations ? Où irons-nous ?
Devons nous aller sur les communes voisines ?

Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Conseil Général, Monsieur le Président de la Communauté de Communes, et tous les responsables de la sécurité civile, je pose la question et j’espère une réponse !

C.V.

 

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire