Le climat le mur et l’irresponsable

Je ne sais pas si vous avez signé cette pétition qui menace d’assigner notre gouvernement en justice faute de prendre en main le problème du réchauffement climatique mais, si ce n’est pas le cas, je voudrai ajouter un argument.

Nous avons constaté, lors d’études sur des bassins versant que j’ai menées sur la région PACA, que nous avions perdu en moyenne presque 1% des débits d’étiage de nos rivières en 25 à 30 ans. Les causes de cela, sur cette durée, ne sont pas dues à une modification de pratique agricole par exemple. C’est forcément un problème de fond.

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse, que notre actuel gouvernement grève de 25% de son budget alors qu’elle n’est pas financée par nos impôts mais par nos consommations d’eau, a abouti à la conclusion, en poussant les études spécifiquement sur ce sujet, que nos fleuves méditerranéens vont perdre jusqu’à 70% de leur débits d’étiage d’ici 2050.

C’est aussi valable pour la Garonne. La preuve en est qu’en 2017, le département de l’Ariège lançait une étude pour tenter de compenser le manque à gagner sur la production hydroélectrique. En effet : nos réservoirs qui servent à l’irrigation ou à la production de l’énergie, sont maintenant orientés vers le soutien des débits pour que nos eaux soient correctement diluées, et nos centrales nucléaires puissent continuer à tourner.

Quel est le problème de fond ? Pas bien identifié. D’après moi, et je ne suis pas le seul à le penser : le changement climatique ! Pourquoi ? Les modules de pluie (statistiques) ont changé dans les années 70, puis 90. De plus, l’évapotranspiration a augmenté. En clair : il pleut plus fort (même si en moyenne il n’y a pas de changement), la pluie s’évapore plus et ruisselle plus (là c’est aussi une question d’imperméabilisation des sols et de pratiques agricoles), donc remplit moins les nappes, lesquelles alimentent moins nos rivières.

Je vous laisse imaginer la panade dans laquelle nous sommes déjà si :

  • nous ne pouvons plus irriguer,
  • nous ne pouvons plus produire d’énergie électrique d’origine nucléaire ou hydroélectrique,
  • nos rivières sont si polluées qu’elles ne sont même plus propres à la baignade.

Donc ne pas agir contre ce changement climatique, c’est aller dans le mur. C’est totalement irresponsable. C’est ce que fait et ce qu’est notre gouvernement. Ce que sont nos «responsables» politiques, y compris locaux, avec leur vision « tout bagnole » de la zone urbaine.

Je vous invite par conséquent à signer cette pétition. Merci pour nos petits, car c’est bien notre affaire à tous et l’affaire du siècle.

 

Denis Quatrelivre  
denis.quatrelivre@free.fr

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire