La Chute de l’Empire Américain

Québec – 2h09 – 2018
Un film de Denys Arcand avec Alexandre Landry, Maripier Morin, Rémy Girard.

Pierre-Paul Daoust a 36ans, un doctorat de philosophie et un boulot de livreur. Hélas, dit-il, l’intelligence n’est pas un avantage, c’est un handicap (!) dans ce monde uniquement centré sur des valeurs matérielles. C’est ainsi qu’il explique à sa future-ex sa difficulté à trouver sa place et son malaise dans cette société purement mercantile.

Mais, quand deux sacs bourrés de dollars échouent pratiquement à ses pieds suite à un hold up raté, sa vision du monde va radicalement changer ! Très pragmatique, mais totalement candide et maladroit, il va s’assurer les services d’une escort girl dont il tombera amoureux, d’un ex taulard très habile dans le conseil financier et d’un avocat d’affaires plutôt au fait du transfert de fonds dans les paradis fiscaux.

Ce Robin des Bois moderne va, au nez et à la barbe de la police, utiliser de l’argent pour apporter un peu de bonheur aux sans-abris. A l’aide de citations philosophiques, il va se sortir de ce dilemme autour de cette manne d’argent sale avec lequel on peut quand même faire le bien.

Un film rafraîchissant.

Oui bien sûr cet argent est sale. Oui bien sûr il a été volé. Mais le fait qu’une partie aide un SDF à réaliser son rêve ou apporte le sourire à des sans abris, nous dédouane de cette culpabilité. Ce film est un patchwork. Il y a de tout, le polar, la comédie avec des réparties hilarantes, une histoire d’amour entre les deux héros, un documentaire sur la misère sociale avec toujours, en toile de fond, cet humour caustique propre à Denys Arcand.

A ne pas rater !

Patricia Renaud, pour le Clairon de l’Atax, le 4 mars 2019

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire