« Pour que vive le nouveau monde »

Comment, en se mobilisant contre une menace environnementale locale, un Audois prend conscience de l’urgence à se mobiliser face au désastre écologique qui nous menace tous et s’engage dans l’action.

Un livre de Bertrand Claverie en libre accès

L’affaire devient banale à force de se répéter ; des habitants découvrent soudain un projet industriel, quasi ficelé, qui impacte sévèrement le territoire de leur commune….
Cette fois il s’agit du projet d’une importante centrale d’enrobage à chaud (goudron), dont l’installation est prévue dans le département de l’Aude sur un terrain situé à la fois sur la commune de Limoux et sur le territoire de la commune de Ferrals les Corbières, porte d’entrée d’un territoire touristique et viticole réputé. Le maître d’ouvrage est un grand groupe du BTP qui dispose déjà d’une promesse de vente pour les terrains nécessaires.

(Photo prises par le Collectif contre la centrale d’enrobage)

La découverte, la mobilisation, le succès.
Le 1er juillet 2018, l’auteur du livre, Bertrand Claverie, découvrait  le dossier technique de 300 pages relatif au projet de centrale à enrobés, présenté dans le cadre de l’enquête publique réglementaire qui s’achevait quelques jours plus tard (le 18 juillet) ! Disposant de la formation et des compétences nécessaires, il a décortiqué le dossier et en a rapidement découvert le caractère aberrant. Pourtant les jeux semblaient faits : il ne restait pour le maître d’ouvrage qu’à obtenir une autorisation préfectorale d’exploiter pour pouvoir commencer les travaux ! Et c’est là que commença une formidable mobilisation citoyenne : Bertrand Claverie, fortement investi dans la contestation de ce projet, fut rapidement rejoint par un nombre croissant de simples citoyens mais aussi d’élus.
Dans le début de son livre Bertrand Claverie raconte l’histoire de cette mobilisation réussie et en tire des leçons fort utiles…

(Photo prises par le Collectif contre la centrale d’enrobage)

L’élargissement de la réflexion à la crise environnementale majeure qui vient
Mais le livre ne s’arrête pas là ; Bertrand Claverie entreprend d’expliquer les mécanismes physiques, biologiques, sociaux, sociétaux, qui conduisent à la situation de crise qui menace actuellement l’avenir de l’humanité. A partir du constat que les réactions individuelles, collectives, politiques, ne permettent pas aujourd’hui de faire face au désastre, l’auteur détaille les différents niveaux de blocage qui retardent la mise en œuvre de conduites et de solutions efficientes.

Comment agir ? C’est à partir de chaque individu que doit se construire le changement.
Dans une troisième partie, l’auteur propose à chacun de redevenir acteur de son destin en commençant par reconnaître de quoi il dépend, puis de réfléchir à redonner un sens à son existence. Il s’agit d’aboutir à de nouvelles pratiques qui dépassent nos comportements individualistes et nous impliquent dans notre environnement social. Tous les moments de notre quotidien sont concernés. De plus nous avons tous une responsabilité politique qu’il s’agit d’exercer, tant dans nos comportements individuels – habiter, acheter, s’informer, se déplacer, etc. -, qu’en se « mêlant » du fonctionnement de nos institutions.
Tant il est vrai que la sagesse des citoyens peut l’emporter sur l’appétit des industriels.

Un livre clair, efficace, motivant : à lire absolument !

La rédaction du Clairon de l’Atax le 16/06/2019

 

Pour charger gratuitement le livre « Pour que vive le nouveau monde » de Bertrand Claverie, cliquer ici

Print Friendly, PDF & Email

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire