Menaces sur le théâtre de Ségure !

On nous apprend à l'école que le droit et la justice ce n'est pas la même chose : on le vérifie souvent plus tard. Ainsi sur plainte d'une voisine irascible le Théâtre de Ségure, magnifique réalisation fraternelle d'un groupe de bénévoles, crée sans un sou d'argent public vient de voir son permis de construire invalidé par le tribunal administratif. Mais les bénévoles tiennent bon !

L’entrée du théâtre de Ségure en pleine nature (image le Clairon de l’Atax)

Le théâtre de Ségure est situé dans les Corbières en pleine campagne le long d’une petite route qui relie les villages de Tuchan  et de Palairac. Ce théâtre est le fruit d’un long travail réalisé par un couple de professionnels du spectacle aidés de nombreux amis. Ce couple a choisi de consacrer sa retraite et ses finances à la réalisation d’un équipement destiné à la promotion du spectacle vivant (1), équipement qui manquait dans cette partie de l’Aude.
Ayant acquis une ancienne forge devenue une remise désaffectée, Murielle et Patrick Chevalier, aidés de leurs amis, ont investi tout leur argent et beaucoup d’huile de coude dans la création d’une salle de spectacle de 49 places et de locaux annexes permettant l’hébergement des artistes lors des représentations…
Et le résultat est là ! Après 3 ans de travaux et de démarches administratives cet équipement, réalisé sans aucun financement public, qui correspond aux meilleurs standards professionnels, a été inauguré en aout 2017 nanti d’un permis de construire et de toutes les autorisations administratives idoines.

La salle et la scène du théâtre vues depuis la régie (image le Clairon de l’Atax)

Depuis son inauguration le théâtre fonctionne généralement les week-ends, de mars à mi-octobre, pour le plus grand plaisir du public. Il fait le bonheur des habitants de la région et attire même des spectateurs des 4 coins de la France, notamment lors des festivals de 3 jours qu’il organise à la fin aout. Une association, les « Compagnons de Ségure » dont les instances dirigeantes sont assurées par des habitants des alentours, s’occupe du fonctionnement de cet équipement.

Hélas ! Cette heureuse initiative qui contribue à la vie locale et à son rayonnement est aujourd’hui remise en question.
Une voisine irascible qui a acquis il y a quelques années une grande propriété jouxtant le Théâtre de Ségure, n’a pu se résoudre à voir lui échapper ce bâtiment et son terrain d’assise qu’elle convoitait. Depuis plus de trois ans, au prétexte d’éventuels troubles de jouissance de sa propriété, elle mène une guerre sans relâche contre le Théâtre, ses propriétaires et ses gestionnaires, qu’elle accuse de toutes sortes de turpitudes. C’est ainsi qu’ayant attaqué en justice le permis de construire accordé en 2016, elle a été déboutée une première fois en référé mais vient d’obtenir satisfaction sur le fond par le Tribunal administratif de Montpellier qui vient d’annuler ce permis.

Peut-on imaginer que des motifs aussi futiles et mesquins puissent triompher avec l’aide de la justice ? Ce qui était bon pour obtenir le permis de construire en 2016 ne le serait plus en 2019 ? De plus les arguties techniques qui ont fondé la décision du tribunal administratif sont remises en question par divers experts.

Ce mauvais coup affecte non seulement les propriétaires du théâtre et tous ceux qui ont aidé à sa construction et son fonctionnement, mais aussi des élus locaux comme le maire de Tuchan et le conseiller départemental en charge du canton.
Le Théâtre va-t-il cesser de fonctionner alors qu’aucune des autres autorisations administratives n’a été reportée et que son festival annuel est prévu les 23,24 et 25 août prochains ? C’est compter sans la pugnacité de tous ceux qui au niveau local ou national soutiennent cette initiative exemplaire et entendent bien la faire durer !

La rédaction du Clairon de l’Atax le 22/07/2019

 

Print Friendly, PDF & Email
Notes:
  1. théâtre, arts du cirque, marionnettes, danse, opéra, spectacle de rue, etc.

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire