Contre le projet AREVA THOR – TDN / Malvesi – Manifestation

Quand :
9 juin 2017 @ 19:00 – 19:30
2017-06-09T19:00:00+02:00
2017-06-09T19:30:00+02:00
Où :
Narbonne - Hôtel de Ville
Place de l'Hôtel de ville
11100 Narbonne
France
Coût :
Gratuit

L’image contient peut-être : texte

Les familles manifestent contre le projet THOR AREVA / Malvésy

Rendez-vous à 19h00 devant l’Hôtel de Ville de Narbonne

Message du collectif diffusé lors du rassemblement du 13 mai

  • la signature du préfet pour TDN est repoussée au 9 août 2017
    • selon les experts proches du dossier, ce déali semble très court pour faire une nouvelle expertise sérieuse du projet AREVA TDN THOR et de son alternative EDN
    • le choix de la date du 9 août facilite la signature du fait de la période de congés.
  • le papillon se reformera donc le 11 juin à 11h30 afin de montrer le refus et la détermination des populations vis-à-vis du projet TDN,
  • chaque famille présente le 13 mai dernier saura convaincre une autre famille de son entourage pour venir former un  papillon encore plus fort le 11 juin.

Rappels concernant le projet

  • Pour résorber les stocks d’effluents nitratés et radioactifs, le traitement de destruction des nitrates (TDN) produira pendant 40 ans une pollution atmosphérique supérieure à celle d’un incinérateur d’ordures de 200 000 habitants,
  • l’état, actionnaire principal d’AREVA, supporte sa restructuration financière, due à une mauvaise gestion et à des choix hasardeux. Cette restructuration coûtera 5 milliards d’euros aux français,
  • l’investissement annoncé de 80 millions € pour TDN ne peut en aucun cas justifier la pollution atmosphérique du Narbonnais,
  • le traitement de destruction thermique des nitrates (TDN) par un procédé expérimental est l’un des plus polluants et des plus consommateurs de ressources en eau et en énergie,
    • la destruction thermique des nitrates par combustion de charbon est la voie la plus polluante,
    • TDN émet des rejets atmosphériques identiques à ceux d’un incinérateur (cf. Lunel),
      • les nitrates sont « grillés » dans un four à lit fluidisé de charbon à 850° C,
      • la combustion du charbon se fait par gazéification, comme dans un gazogène.
        Les traitements thermiques définis par l’arrêté ministériel du 20/09/2002 englobent les incinérateurs et les traitements de gazéification,
      • la combustion du charbon bitumineux produit des dioxines et des furanes, comme l’atteste l’EPA (agence américaine de l’environnement),
      • aucune preuve ni résultat d’analyse n’ont été fournis lors de l’enquête publique.
    • l’empreinte environnementale de TDN est très lourde:
      • pollution atmosphérique de nature chimique et radioactive,
      • énorme pot d’échappement de 30 m de haut, émettant 40 000 m3 de fumées toxiques par heure,
      • le TDN est un vaporisateur thermique produisant 16 000 m3 de fumées rejetées, pour chaque m3 d’effluent traité,
      • cela équivaut à 350 millions de m3 de fumées toxiques par an,
      • en termes de consommation énergétique annuelle, TDN consommera principalement 5700 t de charbon, 2 000 t de gaz, 80 000 m3 d’eau et 3 500 t d’oxygène liquide.
  • face à TDN, il existe une voie bien moins polluante d’extraction du nitrate (EDN), avec recyclage de l’acide nitrique,
    • techniquement éprouvée (déjà utilisée par AREVA),
    • consommatrice de moins de ressources,
    • génératrice d’autant d’emplois que le procédé TDN,

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire