Rassemblement à la préfecture de l’Aude contre le projet THOR d’AREVA / Malvési

Quand :
13 octobre 2017 @ 15:00
2017-10-13T15:00:00+02:00
2017-10-13T15:15:00+02:00
Où :
Préfecture de l'Aude
52 Rue Jean Bringer
11000 Carcassonne
France

AREVA / Malvési
Décision imminente de la préfecture de l’Aude
sur l’autorisation ou le rejet du projet TDN / THOR
de retraitement des déchets de l’usine AREVA de Malvési

Rassemblement vendredi 13 octobre 2017 à 15h,
devant la préfecture de l’Aude
pour manifester à nouveau notre opposition à ce projet.

Nous n’acceptons pas qu’AREVA tente de vider les bassins de l’usine nucléaire de Malvési en mettant en danger la population Narbonnaise et au-delà.

Pour les habitants de Narbonne et des environs, un covoiturage est prévu.
Départ à 14h du parking du théâtre de Narbonne

Prendre casseroles, banderoles, tee shirt à la vente

Cette journée du 13 octobre est très importante

Le CODERST de l’Aude (COnseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) a été convoqué rapidement par le préfet. Il doit se réunir ce vendredi 13 Octobre 2017, pour être informé du résultat de l’expertise réalisé à sa demande, suite à la pression des familles riveraines, associations, collectifs, mais aussi des élus de nombreuses communes dont Narbonne, vivement opposés à ce projet extrêmement dangereux pour l’environnement et la santé des personnes.

André Bories, membre de l’association RUBRESUS, fermement opposée au projet avec de nombreux arguments solidement étayés, a été invité à ce CODERST à titre exceptionnel et pourra prendre part à une partie des débats, sans toutefois être en mesure de faire une présentation par vidéo-projection.

D’après nos dernières informations:

  • les deux experts présentés comme « indépendants » ne le sont peut-être pas tant que cela: l’un d’eux est membre de l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire), qui travaille régulièrement avec AREVA et le second est un scientifique, ancien membre du CNRS, connu comme climato-sceptique,
  • lors d’une réunion le 25 septembre 2017 à la sous-préfecture de Narbonne avec des représentants de l’association RUBRESUS, ces experts auraient laissé entendre qu’ils n’avaient pas découvert de faille notable dans le projet présenté par AREVA,
  • la profession viticole de la région a, de son côté, fait appel à six experts de réputation nationale, afin de procéder à une contre-expertise du projet. Selon nos informations, les conclusions de ces six experts sont convergentes et accablantes pour le projet d’AREVA. Leur rapport aurait été remis au préfet directement et ne serait remis que tardivement aux membres du CODERST.

La convocation très rapide de ce Conseil par le préfet est-elle une façon de priver les membres du CODERST des moyens et du temps nécessaires pour se faire une idée exacte et argumentée de la nature du projet et des risques qu’il porte ?

La rédaction du Clairon de l’Atax soutient ce rassemblement et invite chacun-e à participer à ce rassemblement et/ou partager cette information dans son entourage et sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez consulter à cette page le dossier constitué par le Clairon sur ce sujet.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire