La bonne épouse : une délicieuse comédie !

France/Belgique – 1h49 – 2019

Un film de Martin Provost avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky

 

Paulette Van der Beck enseigne dans son école ménagère en Alsace l’art d’être ou de devenir une bonne épouse. Fermement convaincue des bons principes, elle œuvre avec sa belle-sœur et une religieuse. Toutefois les vicissitudes de la vie la rendent veuve et ruinée. Tout bascule alors en ce mois de mai 68.

Qui aurait pu s’imaginer que Juliette Binoche campe avec brio cette directrice d’école ménagère pétrie de bons principes, fermement convaincue qu’elle œuvre pour fournir à la société et aux hommes, des femmes, bonnes ménagères, soumises à la volonté de leur cher et tendre, attentives à rendre la vie douce pour leur mari et à leur offrir un foyer calme, serein et accueillant. Elle est confondante. Entourée de sa belle-sœur (Yolande Moreau) et d’une religieuse (Noémie Lvovsky), ce trio fait des ravages ! Binoche flanquée d’un mari (François Berléand) égrillard qui se repaît de la vision des fessiers de ces jeunes filles à genoux frottant avec ardeur les parquets découvre soudain et à la fois qu’elle est ruinée (la comptabilité de l’école c’est une affaire d’homme !) et son ancien amour sous les traits du banquier.

Les jeunes filles offrent aussi un panel représentatif de l’époque, la fille « sacrifiée » au profit du garçon qui, lui, fera des études, la jeune bourgeoise persuadée de sa supériorité, la « dévergondée » qui goûte au plaisir défendu, bref tout la jeunesse soixante-huitarde réunie chez Madame Van den Beck !

C’est une comédie légère mais qui nous rappelle que les femmes ont eu un dur combat à mener pour exercer un métier et ouvrir un compte en banque à leur nom (en 1965). Tout y passe et tout nous rappelle cette année mémorable. Nous retrouvons avec plaisir « Tombe la neige » d’Adamo, la mobylette et les petits objets de cette époque qui nous plonge avec délices dans nos souvenirs.
Nous faisions la révolution !! Et nous accompagnons Paulette sur la route vers Paris pour mener le combat.
Un film vivifiant, à voir sans modération !!

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 17/07/2020

Print Friendly, PDF & Email
0

Laisser un commentaire

1 + 1 =