Théâtre de Ségure : fin de la « Tournée de Printemps » dans les Corbières

un moment partagé de plaisir et d'humanité

Le théâtre de Ségure a achevé dimanche dernier une tournée dans les villages des Corbières. C’est ainsi que les habitants de Villesèque des Corbières, Massac, Cucugnan, Coustouge et Lanet, mais aussi quelques voisins ont pu voir le spectacle intitulé : « Il faut réinventer tout ce qu’on a perdu ».

(Les photos sont toutes de HR)

Ce spectacle co-écrit et interprété par Claire et Patrick Chevalier, rend hommage à Bernard Dimey, un auteur, poète et dialoguiste trop peu connu, alors qu’il a inspiré de nombreux artistes comme Francis Lai, Aznavour, Léo Ferré, Nougaro, Salvador, etc. Nombre de ses poèmes ont donné naissance à des chansons, ainsi le célèbre « Syracuse » dont la musique fut composée par Henri Salvador.

Le spectacle que nous ont offert Claire et Patrick Chevalier, à partir de textes choisis dans l’œuvre de Dimey, a été construit avec beaucoup de finesse, enchaînant des moments légers et d’autres plus dramatiques, où transparait le caractère cyclothymique de ce personnage exceptionnel et généreux.

Les 2 comédiens se sont fondus dans les personnages qu’ils ont créés pour porter au public textes et poèmes. C’est tout naturellement qu’ils passent de la parole à la chanson, tandis que nous, le public tombé sous le charme, sommes devenus par une sorte de transfert onirique, les clients du bistrot qu’ils ont fabriqué en guise de décor.
Et à la fin, parce que cette connexion magique s’est si bien établie avec le public, c’est sans réticence que celui-ci se met à chanter « Syracuse » à l’invitation de Claire et Patrick Chevalier.

Grands sont ces villages par la convivialité qu’ils savent offrir !
A la fin du spectacle on ne s’enfuit pas vers ailleurs : on traînasse, on discute, on prolonge ce moment d’être ensemble et parfois on partage un repas. Moment nécessaire d’humanité où l’autre est accueilli…

Mais déjà le théâtre de Ségure prépare son festival d’été. Il se tiendra comme d’habitude à Tuchan à la fin du mois d’août. Il y aura là-bas d’autres spectacles, d’autres créations, un public plus nombreux et divers : il n’y a plus qu’à souhaiter que la magie opère une fois encore.

Hubert Reys pour le Clairon de l’Atax le 21/04/2024

 

Print Friendly, PDF & Email

2 commentaires

BLIN Véronique

Merci Hubert, on s’y croirait ! Donc, on y croit ! Vivement août ! Gros bisous doux

Pour sûr en août nous allons confiner au sublime !

Laisser un commentaire