Antoinette dans les Cévennes

France – 1h35 – 2020 – Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020.

Un film de Caroline Vignal avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte.

« Une petite pépite »

Antoinette est heureuse, les vacances arrivent et la promesse d’être avec son amant, Vladimir durant une semaine. Mais hélas, celui-ci lui annonce qu’il part avec sa femme et sa fille marcher dans les Cévennes. Rien n’arrête notre amoureuse : qu’à cela ne tienne, elle marchera elle aussi dans les Cévennes avec Patrick, un âne un peu rétif. C’est le début d’une relation un peu différente de celle qu’elle espérait.

Il n’y a rien dans ce film à rajouter ou à enlever, tout est un vrai plaisir, les paysages, les rencontres, les gestes d’entraide, les moments d’émotion. Et Antoinette nous ravit avec son côté fleur bleue, son air un peu naïf, son opiniâtreté, son acharnement. Les personnages , gérants des gîtes,  motards rencontrés par  Antoinette colorent aussi le film d’une touche de gentillesse. 

Quant à Patrick (en fait pour les besoins du film, il y aura 2 Patrick), il occupe un second rôle passionnant. Celui du bon compagnon de route, mais avant c’est le dur apprentissage de la cohabitation ! Antoinette découvrira que Patrick marche volontiers si elle se tient tout à côté de lui et si elle lui parle. Ce sera alors le début des confidences sur la vie amoureuse de cette institutrice un peu déjantée, mais aussi touchante dans sa  quête de l’amour.

Pour ceux qui connaissent les joies de randonner sur un chemin, ce film est complètement vivifiant. Il nous permet de replonger dans cette atmosphère particulière du cheminement propice à la réflexion, laisser son esprit vagabonder au rythme de ses pas, quand bien même le chemin est difficile, il nous amène à nous retourner sur notre passé ou bien à regarder notre avenir, parfois même tout simplement à nous redécouvrir. Le péripatoï grec n’est pas qu’une figure de style.

Un film excellent pour la rentrée qui nous apporte son lot de fraîcheur et d’émotion.

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 22/09/2020

Print Friendly, PDF & Email
1+

Laisser un commentaire