Climat : c’est mal parti : on va vers une hausse de + 3,2 °C

Image par Pixource de Pixabay

Fin Novembre 2019 le PNUE (Programme des nations unies pour l’environnement) a publié un rapport intitulé  « Emissions Gap Report » où il apparaît que la température moyenne du Globe devrait s’élever de 3,2° C entre la période préindustrielle (1) et 2100 compte tenu des engagements actuels de réduction des GES.

Or les engagements pris les États dans le cadre de l’Accord de Paris de 2015 (2) pour limiter cette hausse à +2°C à l’horizon 2100 s’avèrent insuffisants. Selon le PNUE les émissions de GES en 2030 devraient être annuellement inférieures de 15 gigatonnes d’équivalent  CO2  (GtCO2e) soit une réduction des GES de – 2,7% / an.

Mais on ne va pas du tout dans cette direction  puis qu’au contraire les émissions de GES ont augmenté de + 1,5% / an au cours de la dernière décennie avec un record en 2018 de 55,3 GtCO2e !

Source Reporterre

L’objectif de la COP 21 de limiter la hausse  de température moyenne du globe à + 1,5° C en 2030 semble compromis. Il faudrait pour y arriver réduire les émissions de GES de 7,6% / an entre 2020 et 2030, soit 35 GtCO2e / an, par rapport aux engagements actuels des États.

L’année 2020 qui vient sera « critique pour l’action climatique » selon le PNUE car les États qui ont ratifié l’Accord de Paris se sont engagés à  renforcer leur engagement en 2020 ; s’ils ne le font pas de manière significative alors l’objectif de + 1,5° C en 2030 ne sera pas atteint…

La rédaction du Clairon de l’Atax le 17/12/2019

Print Friendly, PDF & Email
0
Notes:
  1. Les scientifiques s’accordent généralement pour fixer la fin de la période préindustrielle vers 1750  car à partir de cette époque la concentration de CO2 dans l’atmosphère terrestre à explosé : elle est passée rapidement de 280ppm à 400ppm en 2013
  2. COP 21

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire