Révision du SCoT du Grand Narbonne : le mouvement Alternatiba prend position

Nous comprenons l’intérêt du Grand Narbonne d’élaborer un document où l’économie est votre axe de priorité, mais à quel prix? Aménager le territoire en le rendant plus attractif, peu important la manière, est dangereux..... Des exemples d’innovations respectueuses de l’humain et de l’environnement existent partout en France, alors pourquoi pas chez nous ?

Le SCOT ou Schéma de Cohérence Territoriale est un document d’aménagement. Il définit à moyen et long terme une stratégie d’aménagement et vise à mettre en cohérence les politiques locales en matière d’urbanisme, d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial et industriel d’environnement et de paysage. Le Scot est défini par le Code de l’Urbanisme : les documents locaux d’urbanisme doivent se conformer aux prescriptions du SCOT.
Compte tenu des évolutions de son territoire et conformément à la loi, le SCOT doit être révisé lorsque l’instance publique (en l’occurrence le Grand Narbonne) qui en a la charge envisage des changements importants en matière d’aménagement et de développement.

Le projet de révision est soumis à consultation des parties concernées et à enquête publique. 

C’est dans ce contexte que l’antenne narbonnaise du mouvement Alternatiba a adressé le 17 décembre 2019 aux 37 maires de l’agglomération et aux membres de leurs conseils municipaux le courrier publié ci-dessous.

La rédaction du Clairon de l’Atax

 

 

Print Friendly, PDF & Email
0

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire

20 − 11 =