Filière des EPR : EDF ne lâche rien

Si E. Macron est réélu en avril 2022, c'est tout bon pour le projet de 6 nouveaux EPR en France

Chronique d’une catastrophe annoncée (suite)

jolie et proprette centrale nucléaire suisse d’Argovie Image par ramboldheiner de Pixabay

Tandis qu’EDF a mis en consultation publique du 8 au 22 juillet 2021 un dossier de demande d’autorisation d’exploiter l’EPR de Flamanville (1), l’entreprise investit des sommes considérables dans la préparation du chantier des 6 futurs EPR, alors que la décision de  ce nouveau projet ne devait, selon E. Macron et le gouvernement, être prise qu’en 2023.

Formalités de mise en service d’un réacteur nucléaire

La mise en service d’un réacteur est soumise dans le cadre de la règlementation des installations nucléaires de base (INB)  à 2 autorisations instruites par l’ASN :

  • Une autorisation de création: celle-ci a été délivrée en avril 2007 préalablement au lancement du chantier de l’EPR de Flamanville, puis prolongée en 2017 et 2020 suite aux retards pris par le chantier..
  • Une autorisation de mise en service: celle-ci est en cours d’instruction pour l’EPR de Flamanville, mais compte tenu des retards accumulés et dans le souci d’accélérer la fin du chantier une autorisation de mise en service partielle a déjà été accordée par l’ASN afin de permettre l’arrivée du combustible dans l’enceinte du réacteur et son entreposage dans la piscine de la centrale. Une fois l’autorisation de mise en service accordée le combustible sera chargé dans la cuve du réacteur.

Préalablement à cette autorisation de mise en service et conformément aux stipulations du code de l’énergie un dossier de demande d’autorisation d’exploiter réalisé par EDF est mis en consultation publique par le ministère de la Transition écologique.
Selon ce dossier de demande d’exploiter, la mise en service de L’EPR de Flamanville est annoncée pour « fin 2022

Chantier des 6 futurs EPR : une préparation déjà bien avancée

Le site de journalisme indépendant Contexte.com a publié un document interne d’EDF de juin 2021.  Ce document de 141 pages dont Contexte.com fait la synthèse décrit les importants investissements déjà réalisé et à réaliser par EDF pour préparer le futur chantier des 6 EPR alors que la décision officielle de lancement de ce projet a été annoncée pour 2023.

Ainsi, dans une première phase allant du 1ᵉʳ janvier 2018 au 1ᵉʳ juillet 2021, EDF estime l’ensemble des dépenses à 545 millions d’euros.
Pour 2022 ce sont 195 millions € de « dépenses de développement interne » qui sont prévues ainsi que la signature de 435,85 (sic) millions € de contrats, dont 120 millions € pour des études de génie civil (75 M € consacrés vannes, 44,8 M € consacrés aux pompes et moteurs), etc.
Dans ce même document EDF se fixe comme objectif de déposer une demande d’autorisation de création dès septembre 2022.

Un pari fou ou un pari « raisonnable » ?

Dans le même document EDF estime que son exposition financière pour ce projet de chantier de 6 nouveaux EPR se montera  à 1,254 milliard d’euros à fin 2022, alors qu’officiellement aucune décision n’aura été prise sur le lancement du projet. On pourrait crier « casse cou » à l’électricien nucléaire déjà fortement endetté suite à diverse opérations hasardeuses (cf. dossier du Clairon « Nucléaire chronique d’une catastrophe annoncée) mais on peut aussi spéculer sur la nature et la réalité du risque pris par EDF. En effet des échanges réguliers ont été établis avec les services de l’État et le ministère des Finances. Un groupe de travail associant à EDF, la Direction générale de l’énergie et du climat, l’Agence des participations de l’État, la Direction générale du Trésor, la Direction du budget et la Direction générale des entreprises, réfléchit d’ores et déjà  aux modes de financement possibles de ce projet « pharaonique ».
Si E. Macron est réélu à la fin avril 2022 c’est tout bon pour les 6 EPR d’EDF, si ce n’est pas lui…faudra voir !!!!!

Curly Mac Toole pour le Clairon de l’Atax le 20/07/2021

Print Friendly, PDF & Email
Notes:
  1. http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/flamanville_-dossier_demande_d_autorisation_d_exploiter.pdf

Laisser un commentaire

10 + 18 =