Union européenne : une pléthore de produits chimiques en attente d’évaluation

 

 

Produits chimiques dangereux (image Romeo Scheidegger de Pixabay)

L’ECHA  (Agence européenne des produits chimiques), a publié le 17 juin, son 4ème  rapport (*) portant sur sa « stratégie réglementaire intégrée » relative à l’année 2021. Ces rapports alimentent la feuille de route de la Commission européenne en matière de restrictions appliquées les produits chimiques les plus préoccupants. Des familles entières de produits chimiques sont susceptibles d’être interdites.

Parmi les 1900 substances évaluées en 2021, 300 nécessitent que des mesures de gestion des risques soient prises immédiatement, 800 nécessitent des études complémentaires et 800 ne nécessitent aucune modification de leur statut actuel

Les évaluations regroupent les substances en fonction de leurs « similarités structurelles ». Depuis que les évaluations de ces groupes sont devenues prioritaires (ndlr. : en 2019), selon l’Echa « environ 3800 substances au total ont été évaluées dont 134 phtalates et substances de type phtalate, et 148 bisphénols ».

Les substances qui nécessitent une classification et un étiquetage harmonisé et qui impliquent de nouvelles mesures règlementaires ne cessent d’augmenter selon l’Echa,  qui estime par ailleurs à 200.000 le nombre de produits chimiques utilisés en Europe. Face à une telle quantité de substances potentiellement dangereuses il s’agit donc d’augmenter les capacités d’évaluation et l’Echa demande aux États membres de consacrer des ressources suffisantes pour faire ce travail mais aussi de préparer des propositions de règlementation pour ces substances.

Louise B. Velpeau pur le Clairon de l’Atax le 19 juin 2022

 

Rapport Echa :
https://echa.europa.eu/documents/10162/11872732/mb_05_2022_2_annual_report_2021_mb65_en.pdf/

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

19 − 14 =