Le miracle du Saint Inconnu

Maroc/ France/ Qatar – 1h40 – 2019

Un film d’Alaa Eddine Aljem avec Younès Bouab, Salah Bensalah, Bouchaib Essamak.

 

 

 » Bien mal acquis ne profite jamais « 

Amine pourchassé par la police enterre son butin dans le désert au sommet d’une petite colline et bricole une sorte de tombe.

Libéré 10ans après, il retourne sur les lieux pour récupérer son argent. Malheureusement, ce lieu est devenu saint et la « tombe »  visitée comme celle du « Saint Inconnu ».
Il va donc falloir ruser pour rechercher l’argent.

Amine s’installe dans le village et appelle à la rescousse son complice. Mais les choses ne s’avèrent pas aussi faciles qu’il le croyait. 
Devant nous défile une galerie de personnages tous plus pittoresques les uns que les autres : le gardien du mausolée qui adore son chien, les vieilles femmes malades, le médecin et son infirmier……

 

Bref, des portraits drôles, idiots, bêtes et méchants qui nous rappellent forcément quelqu’un qu’on connaît.
Une situation absurde au milieu de nulle part, une société qui végète, qui somnole sous le soleil, qui s’ennuie et ce sont  les ingrédients indispensables pour un film drôle sans queue ni tête. On pourrait regretter quelques longueurs  et une fin un peu bâclée mais on rit tout du long et cela fait un  bien fou !

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 22/01/2020

Print Friendly, PDF & Email
0

Laisser un commentaire

3 × 2 =