Un film allemand remarquable et remarqué : ONDINE

Allemagne/France – 1h30 – 2020-

Un film de Christian Petzold avec Paula Beer, Franz Rogowski, Maryam Zaree.

 

 

« Un conte d’amour »

Voici le mythe allemand et ou alsacien (je ne veux froisser personne ! ) revisité. Ondine prend forme humaine par amour mais quand l’homme qu’elle aime lui est infidèle, elle le tue et retourne vers son refuge originel et aquatique.

Ondine est historienne, elle donne des conférences sur la ville de Berlin, ville qui est construite sur les marais. Le film  s’ouvre sur une rupture mais l’abandonnée trouve presque immédiatement un autre amour en la personne de Christoph, scaphandrier industriel.
Cet amour démarre aussi par une rupture, celle de l’énorme aquarium du café dans lequel ils se rencontrent et gisent emmêlés parmi les éclats de verre. Leur amour aquatique serait éternel si les aléas de la vie ne s’en mêlaient.
Ondine résiste à l’inéluctabilité du mythe, elle vivra, elle aimera et ne souffrira pas. Et nous suivons les amants dans une lente plongée dans les eaux profondes et noires.
Mais la légende est tenace et quelle que soit la volonté de Ondine, elle sera de nouveau abandonnée et devra consommer le dernier acte  de cette tragédie. 

C’est un univers étrange, mouvant comme l’eau auquel nous sommes confrontés. L’eau, thème principal du film, l’eau de la piscine, l’eau de l’aquarium, l’eau du scaphandrier, l’eau du marais berlinois, la matrice accueillante dans laquelle Ondine va chercher refuge pour oublier ses tourments. Tantôt réel, tantôt fantasmatique, nous voyons évoluer les personnages soumis aux affres de l’amour mais qu’ils ne peuvent traiter totalement à la manière des humains : Ondine belle, mystérieuse, discrète et envoûtante, Christoph, amoureux passionné, intransigeant, émouvant et Johannes, le playboy désinvolte.
Ce trio,  ballotté par la vie et les sentiments ne s’en sortiront pas indemnes.

Un très beau film pour lequel Paula Beer a reçu l’Ours d’Argent de la Meilleure actrice « Berlinale 2020 ».

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 15/10/2020

 

Print Friendly, PDF & Email
1+

Laisser un commentaire

1 × 4 =