Will Hunting

États-Unis – 1997 – 2h07 – rediffusé par Arte .tv

Un film de Gus Van Sant avec Matt Damon, Robin Williams. Ben Afleck, Stellan Skarsgard, Minnie Driver.

maths-Image par Elchinator de Pixabay

Au MIT, un jeune homme, Will Hunting, fait le ménage et s’amuse à résoudre les problèmes mathématiques qu’un professeur, Gérald Lambeau écrit sur un tableau dans le couloir, mettant au défi ses étudiants de trouver la solution.
Will traîne avec une bande de copains dont Chuckie et ne résiste pas au plaisir de cogner avec enthousiasme sur tout ce qui bouge dans les bars.

Repéré par Lambeau, après une rixe qui a mal tourné puisqu’il se retrouve incarcéré, il accepte le deal du professeur qui lui propose d’être libéré s’il étudie avec lui et rencontre un psychanalyste.
Will épuise quelques psys avec brio et rencontre Sean Maguire qui va rapidement comprendre le jeune homme et pour cause, ils viennent du même milieu.

Ce sera plus qu’une rencontre, mais pour Will une véritable renaissance qui le sortira des traumatismes de son enfance. Sean sera pour lui un mentor, le guidant sans concession mais avec empathie pour l’amener à accepter son talent et son génie sans angoisse et avec confiance.
Le voilà confronté à un dilemme, écartelé entre son professeur qui veut le pousser sur les chemins de la réussite dans les plus grandes entreprises et son mentor qui ne cherche qu’à lui donner les outils pour trouver seul son chemin.

Film culte, film hollywoodien aux deux Oscars, meilleur scénario (écrit par les deux jeunes gens que sont Matt Damon et Ben Afleck) et meilleur second rôle pour Robin Williams, il est difficile des années après, d’essayer de garder la tête froide pour avoir un regard distancié et un peu objectif.
C’est un film en « montagnes russes », avec de très belles scènes émouvantes sans mélo et des passages convenus que l’on retrouve dans les films grand public.

Les acteurs sont excellents et c’est leur jeu qui emporte le morceau, le scénario est intelligent mais le thème est un peu rebattu.
Cela n’en reste pas moins un film qui marque, qui émeut et qui repose les problèmes de la réussite, de l’ascenseur social, de l’utilisation de ses compétences, bref un film qui parle de la vie en général.

 

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 18/05/2021

 

Print Friendly, PDF & Email
0

Laisser un commentaire

dix-sept − deux =