Cuxac d’Aude : un chaton de 6 semaines jeté à la poubelle !

(Photo MG)

Le confinement donne de cruelles idées à certains voulant se débarrasser d’animaux  incognito !

Cuxac d’Aude (Ndlr. : c’est loin d’être la seule commune dans le Grand Narbonne où des animaux sont abandonnés et qui, de plus, se signale hélas par d’autres actes de maltraitance),  a donc le triste privilège d’avoir été le théâtre d’un acte odieux que l’on peut  décrire comme suit :
Sur la place centrale de la médiathèque, devant l’église Saint-Martin, ont été implantés des containers à ordures enterrés (verre,  déchets ménagers, emballages),  relativement esthétiques et catégorisés par des couleurs distinctes. Le 8 mai dernier, une passante qui promenait son chien a vu celui-ci s’approcher de l’un d’eux, attiré par des miaulements. Elle l’a suivi et ouvert le couvercle pour s’apercevoir qu’un chaton y avait été jeté au fond. Il est en effet impossible à un très jeune animal de soulever un couvercle aussi  lourd. Au bout d’1 heure d’efforts, avec l’aide de 2 autres personnes, l’animal a pu être extrait du container.

Transporté chez un vétérinaire, le chaton a été soigné : il a  aussitôt trouvé une famille adoptante ! Manifestement non sevré, il s’est pourtant vite adapté à sa nouvelle famille ; il est propre et s’entend bien avec un chat déjà présent dans la maison.
Donc, dans cette histoire, tout est bien qui finit bien : un chien attentif, sa patronne vigilante et curieuse, deux Cuxanais qui se sont mobilisés pour le sauvetage et enfin M… qui a bien voulu se charger du chaton et l’adopter : il s’appelle désormais Tokyo !

Il existe des sanctions lourdes pour abandon ou maltraitance d’animaux : cela constitue un délit grave, passible de peines de prison. La mairie de Cuxac  a été alertée, rappelons que le maire a qualité d’officier de police judiciaire, qu’il dispose d’une police municipale et que des caméras permettent d’observer la place de la Médiathèque : encore faut-il avoir la volonté de regarder leurs enregistrements, pour éventuellement détecter l’auteur de cet acte odieux. Fermer les yeux sous prétexte de paix sociale ou autres, ne peut que conduire à une aggravation des incivilités.
Plainte aurait pu ou dû être déposée….

C. Burger pour le Clairon de l’Atax le 21 /05/2020

 

Ps. :  L’Association des amis des chats cuxanais (qui a été alertée sur ce cas), s’inquiète beaucoup de ce qui va suivre : en raison du confinement il lui a été impossible de mettre en œuvre ce qui est la base de son action : à savoir la stérilisation des chats errants. Très probablement beaucoup de naissances vont avoir lieu dans les prochaines semaines et par conséquent beaucoup de chatons risquent d’être abandonnés…

Bonnes gens, surveillez les poubelles et autres containers autour de vous !!!

 

 

Print Friendly, PDF & Email
0

Laisser un commentaire

5 + 13 =