Tuchan : le théâtre de Ségure a réussi la 3ème édition de son festival

Théâtre de Ségure, intérieur de la salle  (Photo TS)

Depuis 3 ans, à la fin du mois d’aout, le Théâtre de la Forge de Ségure organise un festival consacré au spectacle vivant.  On pouvait craindre qu’en 2020, ce magnifique équipement aux installations de qualité professionnelle, garde ses portes fermées. Il devait en effet faire face à 2 défis : subir les aléas liés à la pandémie de la Covid-19, mais aussi faire face aux tracasseries administratives perpétrées par une voisine irascible.
C’était mal connaitre l’équipe de bénévoles qui veille sur ce théâtre après en avoir entrepris sa construction avec les seules ressources physiques et financières de ses membres.

Cette année le festival s’est déroulé sur 4 jours au lieu de 3 et ce sont 5 spectacles différents qui ont tourné du 20 au 23 août, à commencer par une création « Cherche tombe à louer avec vue sur la mer » écrite par Claire Chevallier et interprétée par l’auteur ainsi que par la comédienne Danièle Klein. Ont suivi un spectacle : « Galéano au fil de ses mots » créé et interprété par Carmen Samayoa, artiste guatémaltèque réfugiée en France, à partir des textes du grand dramaturge uruguayen. Cette artiste pluridimensionnelle, à la fois auteur comédienne, danseuse, mime et conteuse, était accompagnée par le musicien Gabriel Jordan à la guitare. Ce fut ensuite la projection d’un film « Ségure au hasard du vent », tiré de la création théâtrale du même nom qui fut présentée en 2019, réalisé et mis en scène par Patrick Chevalier avec le concours d’acteurs bénévoles, habitants du canton.
Le spectacle « Pat », hautement comique, voire déjanté, écrit et interprété par Jérôme Lang apporta une touche de non-sens à un public de tous âges. Enfin le comédien et musicien Gaël Mevel a offert à aux spectateurs fascinés un spectacle poétique de haute qualité, à partir d’une nouvelle de Jean Giono « Prélude de Pan ».

 

Claire Chevalier et Danièle Klein dans  « Cherche tombe avec vue sur la mer »

Mais, malgré la détermination et l’engagement des bénévoles et de l’ensemble des membres de l’association des Compagnons de Ségure, ce festival n’aurait probablement pas pu se faire si le théâtre n’avait pas eu le soutien des maires de Tuchan et Palairac et de leurs municipalités ainsi que du conseiller départemental du canton, vice-président du conseil départemental.

Le coup d’envoi du  festival fut d’ailleurs donné par Madame Béatrice Bertrand, Maire de Tuchan, en présence de Monsieur Daniel Langlois, maire de Palairac accompagnés d’élus de leurs communes respectives.

On ne peut souhaiter qu’une longue vie à ce festival qui met en valeur un outil de diffusion culturelle aussi singulier qui constitue un atout incontestable pour tout le territoire des Hautes Corbières 

La rédaction du Clairon de l’Atax le 20/09/2020

Print Friendly, PDF & Email
1+

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire