Extension de Port la Nouvelle : malgré les arguments de la Présidente de la Région, l’opposition populaire se renforce

(Cartographie services de la région Occitanie)

Dans notre précédente édition (1) nous avions expliqué que le projet d’extension de Port la Nouvelle avec un coût global estimé à 250 Millions € constituait un investissement majeur de la politique industrielle de la région Occitanie. Mais ce projet n’a cessé de rencontrer une opposition qui va en se renforçant malgré le démarrage des travaux. C’est ainsi qu’une lettre ouverte initiée par le collectif « Balance ton port » et signée par de nombreuses personnalités de la société civile avait été envoyée le 17 octobre 2017 à Carole Delga, présidente de la région Occitanie. Cette lettre demandait un moratoire immédiat sur les travaux et la reprise d’une réflexion publique visant à définir un projet alternatif.

La réponse de Carole Delga :

Saluons tout d’abord l’existence d’une réponse argumentée : fait assez rare de la part d’élus occitaniens interpellés par le « peuple ». La Présidente assure d’abord que toutes les procédures de participation du public ont été respectées  et continueront de l’être pendant le suivi des travaux au moyen d’un « comité de suivi environnemental rassemblant élus,  associations et « scientifiques ». Après avoir mentionné l’envoi en annexe d’une réponse « point par point », faite par ses services, aux critiques formulées par les auteurs de la lettre ouverte, sa lettre se termine par l’évocation de son projet en matière politique énergétique, de lutte contre le changement climatique, de création d’emplois…

Pour en savoir plus :
Lettre réponse de Carole DelgaCourrier réponse de Delga 61 201219.
Contre argumentation des services de la régionAnnexes Tableau Réponses Delga 2 61 Éléments Digue Nord rep Delga 1 61 

Les procédures légales de concertation permettent d’être entendu mais ne garantissent pas d’être écouté :

Cela semble être aussi le cas du projet d’extension de Port La Nouvelle : si la lettre de Carole Delga cite le détail des procédures et dispositifs de concertation suivis, elle ne cite aucun des arguments de la partie adverse. Il en est de même pour les réponses « point par point » de ses services, où ces derniers opposent souvent des intentions et des « paris sur l’avenir » aux constats chiffrés faits par le collectif. (Ndlr : Rappelons ici que les plus belles projections réalisées en faisant tourner des modèles théoriques ne garantissent pas la réalité future de leurs prédictions).

La réponse peu convaincante de la Région Occitanie a renforcé la détermination du collectif « Touche pas à mon port ».

C’est pourquoi le collectif poursuit son action :

 

L’équipe de rédaction du Clairon de l’Atax le 18/01/2020

 

Print Friendly, PDF & Email
0
Notes:
  1. https://le-clairon-nouveau.fr/wordpress/blog/2019/10/23/port-la-nouvelle-le-projet-dextension-du-port-rencontre-une-opposition-croissante-aux-arguments-bien-etayes/
  2. Réponse à Delga 61 10-01-20.

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire