Lettre au public du Théâtre de l’Entresort

L’origine du spectacle vivant se perd dans la nuit des temps. C’est avec lui que l’humain à pu faire société. Depuis les gradins de Cnossos, il y a plus de 4000 ans, jusqu’au sièges du Théâtre de l’Entresort, les hommes y parlent de leurs vies, de leurs morts. Depuis 2020, Macron et ses affidés ont fermé les théâtres, mais les transports en commun restent ouverts.

Photo Théâtre de l’Entresort

Cher Public,

En cette époque confuse et violente (au moins psychologiquement…), protester contre le port du masque est à la mode, au point qu’on a l’impression d’être ringard ou même réactionnaire si on ne s’en formalise pas… Mais ne nous y trompons pas ! En France comme ailleurs, Liberté, Egalité, Fraternité sont bafouées depuis longtemps, sans beaucoup d’opposition. En France, le système de santé est meilleur que dans beaucoup d’autres pays, certes, mais il est très cher, trop cher nous dit-on… En France, on maintient dans un état de pauvreté abominable un pourcentage de plus en plus élevé de la population, queues aux Restaurants du Cœur (quelle honte !), le CDD comme norme, le SMIC comme salaire maximum, etc… La précarité devient « système » (tiens, comme par hasard, c’est le nom de la prochaine création au Théâtre de l’Entresort, quand ?…, déjà reportée 2 fois en un an, alors…). En France, on permet la diffusion dans l’environnement de poisons INUTILES qui tuent ou rendent malades des milliers de personnes chaque année, la 5G se développe sans consultation, le LINKY aussi (nous l’avons refusé).
En France, le gouvernement, pour nous « protéger », impose le tout en ligne, le tout numérique…
Au Théâtre de l’Entresort, nous ne créerons pas de nouveaux spectacles par visioconférence, nous n’exhorterons pas le public à rester chez lui, malade de sa solitude confinée, nous ne déserterons pas la scène « hurlante » du Théâtre pour patauger dans le miasme des réseaux sociaux, nous attendrons le moment venu (certainement pas avant septembre 2021 !…) pour vous accueillir de nouveau dans notre modeste lieu de partage et de rêves assumés !
C’est cette poésie fière et déterminée qui nous a maintenus en vie jusqu’à présent, ne la laissons pas tomber, c’est elle qui nous sortira de ce « merdier » !
Courage, confiance, ne frappez pas votre voisin (sauf s’il le mérite…), portez-vous bien, mais portez-vous ! Tenons-nous fiers, comme disait mon vieux voisin paysan, et… une petite pensée, quand même, pour Bacri, qui nous a quittés, lui aussi.

Cher Public, nous avons et aurons toujours tellement besoin de vous ! A très bientôt pour de nouvelles aventures, vivantes et collectives !

Image Théâtre de l’Entresort

Théâtre de l‘Entresort Le 4 février 2018

 

www.theatre-entresort.com

 

Print Friendly, PDF & Email
+1

Publié par La Rédaction du Clairon de l'Atax

Laisser un commentaire

20 − 16 =