« Honour » un téléfilm poignant

Téléfilm actuellement visible sur arte.tv avec Keeley Hawes, Buket Komur, Michael Jibson, Mark Stanley, Moe Bar-El, Rhianne Barreto, Ahd.

Image par ELLE RITTER de Pixabay

Code d’honneur

« S’appuyant sur l’enquête opiniâtre conduite et racontée dans un livre (Honour) par la véritable Caroline Goode (décorée de la Queen’s Police Medal, plus haute distinction pour service rendu dans la police au Royaume-Uni), ce haletant polar s’empare d’un tragique fait divers qui a secoué la Grande-Bretagne en 2006. Écrit par Gwyneth Hughes (La foire aux vanités), le scénario pointe tout à la fois les carences de l’institution policière qui, à cinq reprises, n’a pas pris au sérieux les menaces visant la jeune Banaz, et les règles d’un code d’honneur patriarcal appliqué par des membres de la communauté kurde. Débutant comme une course contre la montre pour retrouver vivante la jeune disparue, l’intrigue se mue au fil des interrogatoires et des indices réunis en une quête obstinée pour confondre ses bourreaux et les traduire en justice « . (Arte).

Depuis trois semaines, Rahmat n’a plus de nouvelles de sa petite amie Banaz. Il décide de s’adresser à la police afin que celle-ci mène une enquête.

Bizarrement sa famille n’est pas inquiète et le père explique aux enquêteurs devant la mère mutique que Banaz est adulte et vit sa vie et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Mais au fil du temps, l’enquêtrice Caroline Goode incarnée par Keeley Hawes découvre qu’à plusieurs reprises Banaz est venue au commissariat pour déclarer qu’elle avait peur et que sa famille allait la tuer. Ces déclarations classées sans suite ont alerté Goode qui les prend très au sérieux. Et c’est le début d’une enquête que ne lâchera pas l’inspectrice tant que les assassins ne seront pas jugés et condamnés.

C’est un film poignant d’autant plus qu’il s’appuie sur un fait divers. Nous suivons Caroline Goode et nous partageons sa colère et son indignation devant l’omerta qui plane autour de la disparition de la jeune fille.

Patricia Renaud pour le Clairon de l’Atax le 19/03/2021

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
0

Laisser un commentaire

2 + dix =