Hubert Reys

« Les Français parlent aux Français »

les prétentions de la caste qui entoure et soutient le président Macron et qui se revendique comme une élite disposant des capacités nécessaires au gouvernement de la France, ne sont pas confirmées par ses performances politiques

Publié par Hubert Reys dans Actualités, Actualités Générales, Politique, Rubriques, 1 commentaire

Libres d’obéir. Le management du nazisme à aujourd’hui

Johann Chapoutot : « Libres d’obéir. Le management du nazisme à aujourd’hui » ; Nrf essais, Gallimard 16 € Voici un livre tout à fait passionnant de l’historien et chroniqueur Johann Chapoutot. Il raconte l’histoire de brillants technocrates qui, tout au développement de leurs idées, ne pensent pas « à côté » des procédures qu’ils inventent ouLire la suite →

Publié par Hubert Reys dans Culture, Economie, Lecture, Politique, Portrait, Rubriques, 0 commentaire

Coronavirus : cachez ce Cuba que je ne saurais voir !

Notre système de santé serait-il a ce points délabré suite aux coups qui lui ont été portés par les politiques successives de déconstruction de l’hôpital public, qu’il nous faille faire appel, nous 6ème puissance économique mondiale, à un petit pays comme Cuba, certes compétent, pour résoudre nos problèmes de santé ?

Publié par Hubert Reys dans Actualités, Actualités Générales, Economie, Politique, Rubriques, 5 commentaires

Penser l’après Macron

Le débat n’est pas un facteur d’instabilité lorsqu’il est organisé par et dans des institutions adéquates, bien au contraire il permet des décisions politiques adaptées aux réalités.

Publié par Hubert Reys, 0 commentaire

C’est la guerrrrrreuh !

Car la guerre à Macron n’est qu’une bataille, un épisode mortifère d’une guerre qui se déroule depuis bien plus longtemps : la guerre du néolibéralisme contre les peuples.

Publié par Hubert Reys dans Actualités, Actualités Générales, Citoyenneté, Politique, Rubriques, Société, 1 commentaire

La commune, lieu de reconquête démocratique ?

C’est de la commune qu’il faut repartir pour refonder de nouvelles pratiques démocratiques, où les modes de représentation seront revus, où des échanges continus pourront associer maires, élus municipaux et citoyens dans une véritable démocratie d’exercice.

Publié par Hubert Reys dans Actualités, Actualités Générales, Citoyenneté, Environnement, Politique, Rubriques, 0 commentaire

Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.

Dans cette « démocratie » nous sommes libres de manifester à condition de ne pas manifester, libres de faire grève à condition de ne pas la faire, libres de contester à condition d’obéir,  quelle issue peut-il y avoir à cela : l’insurrection ? Elle sera enfantée par la violence de cet Etat là.

Publié par Hubert Reys dans Actualités, Actualités Générales, Art de Vivre, Politique, 2 commentaires

Bataille pour le nucléaire, l’Etat Macron et Orano aux avant-postes…

La communication d’E. Macron et d’ORANO utilise ainsi la vieille ficelle qui consiste à fabriquer une « preuve » en isolant un argument du contexte général dans lequel il est produit. L’idée, pour faire la promotion du nucléaire auprès de l’opinion, c’est d’utiliser l’argument de la faible émission de CO² en paravent pour masquer tout le reste.

Publié par Hubert Reys dans Actualités, Actualités Générales, Environnement, Nucléaire, Rubriques, 0 commentaire

Ils ont contribué à cette édition :

Articles Virginie Birocheau (Aude) André Bories (Aude) Luc Bremaud (Aude) Catherine Burger (Aude) Bertrand Claverie (Aude) Jean Cordier (Hérault) Jean Kremer  (Bas Rhin) Jean François Lambert (Aude) Sophie Masini (Bas Rhin) Patricia Renaud (Savoie) Hubert Reys (Aude) Curly Mac Toole (Paris) Louise B. Velpeau (Aude) Jean Pierre Vialle (Aude) Alain Visa (Aude) Rédaction, Edition, Publication :Lire la suite →

Publié par Hubert Reys, 0 commentaire

Droits dans leurs bottes

Les institutions de la Vème république sont arrivées à ce point de dysfonctionnement qu’elles permettent à un président de la République de jouer avec le dialogue social, -un coup je prends, un coup je ne prends pas –, pour faire passer une politique à laquelle n’a adhéré qu’une minorité de Français. Le pouvoir des oppresseurs ne tient que par la peur de ceux qu’ils exploitent ou oppriment, mais cette peur a une fin lorsque les violences d’Etat dépassent le supportable pour les citoyens…

Publié par Hubert Reys dans Actualités, Citoyenneté, Politique, Rubriques, 0 commentaire